Constipation chez le nouveau-né de 15 jours : voici les causes et nos solutions !


La constipation chez un nouveau-né de 15 jours peut être préoccupante pour les parents. Comprendre les causes, reconnaître les symptômes et connaître les solutions permettent de soulager efficacement le bébé et d’éviter les complications. Cet article aborde les aspects essentiels de ce trouble digestif fréquent.

Table des matières :

Les symptômes de la constipation chez un nouveau-né de 15 jours

La constipation chez un nouveau-né de 15 jours peut être une source d’inquiétude pour les parents. Il est important de savoir reconnaître les signes et symptômes spécifiques à cet âge afin d’agir rapidement et soulager l’inconfort du bébé. Bien que certains symptômes soient communs à tous les âges, d’autres sont particuliers aux tout-petits de deux semaines.

Signes caractéristiques de la constipation chez un nouveau-né de 15 jours

Les symptômes de constipation chez un bébé de 15 jours peuvent varier selon son mode d’alimentation et son développement individuel. Voici les principaux signes à surveiller :

Fréquence et consistance des selles

Chez un nouveau-né de 15 jours, la fréquence normale des selles peut être très variable. Pour un bébé nourri au biberon, on s’attend généralement à une selle quotidienne. En revanche, pour un bébé allaité, il n’est pas rare d’observer des intervalles plus longs entre les selles, pouvant aller jusqu’à une semaine, sans que cela soit nécessairement synonyme de constipation. La consistance des selles est un indicateur plus fiable : des selles dures, sèches ou en forme de petites billes sont caractéristiques d’une constipation.

Difficultés lors de l’évacuation

Un nouveau-né constipé de 15 jours peut montrer des signes d’inconfort lors de l’émission des selles. On peut observer :

  • Des pleurs ou des grimaces lors des tentatives d’évacuation
  • Un ventre dur et ballonné
  • Des efforts visibles et prolongés pour pousser
  • Une agitation inhabituelle, notamment pendant les tétées ou les biberons

Modifications du comportement

La constipation peut entraîner des changements dans le comportement du bébé, tels que :

  • Une irritabilité accrue
  • Des troubles du sommeil
  • Une diminution de l’appétit
  • Des régurgitations plus fréquentes

Signes d’alerte nécessitant une consultation médicale

Certains symptômes doivent inciter à consulter rapidement un pédiatre :

  • La présence de sang dans les selles
  • Un refus total de s’alimenter
  • Des vomissements persistants
  • Une perte de poids ou une stagnation de la courbe de croissance
  • Une fièvre supérieure à 38°C

Particularités de la constipation chez les bébés allaités

Les bébés allaités de 15 jours présentent des particularités en matière de transit intestinal. Selon les critères de Rome IV, utilisés par les pédiatres pour diagnostiquer les troubles fonctionnels intestinaux, un nouveau-né allaité peut avoir des selles peu fréquentes sans pour autant être constipé. Le lait maternel est presque entièrement absorbé par l’organisme du bébé, laissant peu de résidus. Ainsi, un bébé allaité peut ne pas avoir de selles pendant plusieurs jours, voire une semaine, sans que cela soit préoccupant, à condition que les selles restent molles et que le bébé ne montre pas de signes d’inconfort.

Évaluation de la constipation selon les critères médicaux

Les pédiatres utilisent des critères spécifiques pour évaluer la constipation chez les nouveau-nés. Selon les critères de Rome IV, pour un bébé de 15 jours, on considère qu’il y a constipation si :

  • Le bébé présente deux symptômes ou plus pendant au moins une semaine
  • Les symptômes incluent : moins de deux selles par semaine, des selles dures, des difficultés ou douleurs lors de l’évacuation, ou la présence de selles volumineuses obstruant les toilettes (pour les enfants plus âgés)

Il est important de noter que ces critères sont adaptés en fonction de l’âge du bébé et de son mode d’alimentation. Pour un nouveau-né de 15 jours, l’évaluation sera plus nuancée et tiendra compte de l’ensemble des signes cliniques et du comportement du bébé.

Les causes possibles de la constipation chez un nouveau-né de 15 jours

La constipation chez un nouveau-né de 15 jours peut avoir plusieurs origines. Bien que ce trouble digestif soit fréquent, il est important d’en identifier les causes pour pouvoir le traiter efficacement et soulager le bébé.

Facteurs alimentaires

L’alimentation joue un rôle majeur dans la survenue de la constipation chez le nourrisson. Selon une étude menée par l’INSERM en 2022, environ 30% des cas de constipation chez les nouveau-nés seraient liés à des facteurs nutritionnels.

Lait infantile non adapté

Le choix du lait infantile est crucial pour le bon fonctionnement du transit du bébé. Un lait trop riche en protéines ou en caséine peut favoriser la constipation. D’après les recommandations de la Société Française de Pédiatrie, il est préférable d’opter pour un lait infantile contenant entre 1,8 et 2,5 g de protéines pour 100 kcal.

Mauvaise reconstitution des biberons

Une erreur fréquente est le manque d’eau dans la reconstitution des biberons. La dilution recommandée est d’une mesure de poudre pour 30 ml d’eau. Un biberon trop concentré peut entraîner une déshydratation et favoriser la constipation. Une étude réalisée en 2023 par l’Université de Lyon a montré que 15% des parents ne respectaient pas les bonnes proportions lors de la préparation des biberons.

Immaturité du système digestif

À 15 jours, le système digestif du nouveau-né est encore en développement. Cette immaturité peut se traduire par un transit irrégulier et des difficultés à évacuer les selles. Selon les données de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, environ 40% des nourrissons de moins d’un mois connaissent des épisodes de constipation liés à l’immaturité de leur système digestif.

Résistances au niveau de l’anus

Parfois, une petite fissure anale ou une légère inflammation peut provoquer une résistance lors du passage des selles. Le nouveau-né peut alors avoir tendance à se retenir par peur de la douleur, ce qui aggrave la constipation. Les pédiatres estiment que ce phénomène concerne environ 10% des cas de constipation chez les très jeunes nourrissons.

Facteurs génétiques et environnementaux

Bien que moins fréquents, certains facteurs génétiques ou environnementaux peuvent également jouer un rôle dans la constipation du nouveau-né. Une étude publiée dans le Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition en 2021 a mis en évidence une prédisposition génétique à la constipation chez environ 5% des nourrissons. Par ailleurs, des facteurs environnementaux comme la température ambiante ou le stress maternel peuvent influencer le transit du bébé, bien que leur impact soit plus difficile à quantifier.

Les traitements pour soulager la constipation chez un nouveau-né de 15 jours

La constipation chez un nouveau-né de 15 jours nécessite une prise en charge adaptée et délicate. Plusieurs traitements et remèdes existent pour soulager ce trouble digestif, mais il convient de les appliquer avec précaution et toujours sous supervision médicale.

Respect des conseils de préparation des biberons

La première étape pour traiter la constipation d’un nourrisson de 15 jours consiste à vérifier scrupuleusement la préparation des biberons. Il faut respecter la dilution recommandée de 30 ml d’eau pour une cuillère mesure arasée de poudre de lait infantile. L’eau doit être versée en premier dans le biberon, puis la poudre ajoutée ensuite. Une dilution incorrecte peut entraîner un déséquilibre nutritionnel et favoriser la constipation.

Changement éventuel de lait infantile

Dans certains cas, le pédiatre peut recommander un changement de lait infantile. Il existe des formules spécifiques enrichies en prébiotiques ou en fibres qui peuvent faciliter le transit intestinal du bébé. Cependant, ce changement ne doit jamais être effectué sans l’avis d’un professionnel de santé, car il peut avoir des répercussions sur l’équilibre nutritionnel du nourrisson.

Types de laits pouvant être recommandés :

  • Laits enrichis en prébiotiques (oligosaccharides)
  • Laits contenant des fibres solubles
  • Laits à teneur réduite en protéines

Massages du ventre

Les massages abdominaux peuvent s’avérer efficaces pour stimuler le transit intestinal d’un nouveau-né de 15 jours. Il est recommandé de masser doucement le ventre du bébé dans le sens des aiguilles d’une montre, en effectuant des mouvements circulaires légers. Cette technique aide à mobiliser les gaz intestinaux et à favoriser le péristaltisme, facilitant ainsi l’évacuation des selles.

Technique de massage recommandée :

  1. Placer le bébé sur le dos, jambes légèrement relevées
  2. Appliquer une légère pression avec la paume de la main
  3. Effectuer des mouvements circulaires dans le sens horaire
  4. Masser pendant 5 à 10 minutes, 2 à 3 fois par jour

Hydratation adéquate

Une hydratation suffisante est cruciale pour prévenir et traiter la constipation chez un nouveau-né de 15 jours. Pour les bébés allaités, il est recommandé d’augmenter légèrement la fréquence des tétées. Pour les nourrissons nourris au biberon, on peut proposer de petites quantités d’eau entre les repas, toujours après consultation du pédiatre.

Précautions à prendre

Il est impératif d’éviter certaines pratiques dangereuses parfois utilisées par méconnaissance. L’utilisation de thermomètres ou de suppositoires pour stimuler les selles est à proscrire absolument, car elle peut causer des lésions anales et perturber le réflexe naturel de défécation du bébé. De même, l’administration de laxatifs ou de remèdes maison sans avis médical est fortement déconseillée chez un nourrisson si jeune.

Pratiques à éviter :

  • Utilisation de thermomètres ou objets pour stimuler l’anus
  • Administration de laxatifs sans prescription médicale
  • Utilisation de remèdes maison ou de tisanes pour nourrissons
  • Modification de l’alimentation sans avis professionnel

En cas de persistance des symptômes malgré ces mesures, ou si d’autres signes inquiétants apparaissent, il est indispensable de consulter rapidement un pédiatre. Celui-ci pourra évaluer la situation et, si nécessaire, prescrire un traitement adapté, comme un laxatif doux spécifiquement formulé pour les nourrissons ou envisager des examens complémentaires pour écarter toute cause organique de la constipation.

Quand consulter un professionnel de santé pour la constipation chez un nouveau-né de 15 jours

La constipation chez un nouveau-né de 15 jours peut être préoccupante pour les parents. Bien que généralement bénigne, elle nécessite parfois l’avis d’un professionnel de santé. Voici les signes qui doivent vous alerter et vous inciter à consulter rapidement.

Symptômes inquiétants nécessitant une consultation

Certains symptômes associés à la constipation chez un nourrisson de 15 jours justifient une consultation médicale sans délai :

  • Ventre anormalement gonflé, dur et douloureux à la palpation
  • Vomissements répétés, en particulier s’ils sont verdâtres
  • Présence de sang dans les selles
  • Douleurs abdominales intenses provoquant des pleurs inconsolables
  • Altération de l’état général : fièvre, somnolence inhabituelle, refus de s’alimenter
  • Absence totale de selles depuis plus de 48 heures

Autres signes nécessitant un avis médical

D’autres situations, bien que moins urgentes, méritent également l’attention d’un pédiatre ou d’un médecin généraliste :

  • Selles très dures et difficiles à évacuer depuis plusieurs jours
  • Douleurs récurrentes lors de l’émission des selles
  • Perte de poids ou stagnation de la courbe de croissance
  • Irritabilité et troubles du sommeil persistants

Recommandations des pédiatres

Les pédiatres recommandent de consulter rapidement dans les cas suivants :

  • Si les symptômes de constipation persistent plus d’une semaine malgré les mesures diététiques mises en place
  • En cas de doute sur la technique de préparation des biberons ou sur l’alimentation adaptée
  • Si le nouveau-né présente des signes de déshydratation : fontanelle déprimée, urines peu abondantes et foncées

Éléments à communiquer au médecin

Lors de la consultation, préparez-vous à fournir les informations suivantes :

  • Fréquence et aspect des selles depuis la naissance
  • Alimentation détaillée du nourrisson (allaitement ou type de lait utilisé)
  • Méthode de préparation des biberons le cas échéant
  • Traitements éventuellement déjà essayés
  • Antécédents familiaux de troubles digestifs

Un examen clinique complet permettra au médecin d’écarter toute pathologie sous-jacente et de proposer une prise en charge adaptée à la situation spécifique de votre nouveau-né.

L’essentiel à retenir sur la constipation du nouveau-né de 15 jours

La constipation chez un nouveau-né de 15 jours nécessite une attention particulière des parents et parfois l’intervention d’un professionnel de santé. Une alimentation adaptée et des gestes simples peuvent souvent résoudre le problème. L’évolution des connaissances sur le microbiote intestinal pourrait à l’avenir ouvrir de nouvelles pistes pour prévenir et traiter ce trouble digestif fréquent chez les tout-petits.

Questions en rapport avec le sujet

Comment soulager un Nouveau-né constipé ?

Si la constipation de votre bébé entraîne des difficultés à émettre ses selles, des mouvements et massages peuvent l’aider. Essayez de remonter et de déplier doucement ses jambes contre son ventre, ou faites-lui bouger les jambes en le faisant pédaler.

Quand s’inquiéter de la constipation du nourrisson ?

En revanche, si la constipation dure depuis plusieurs jours malgré l’application de mesures hygiéno-diététiques, que l’enfant pleure et souffre au moment de la défécation, que son ventre est gonflé et dur et que vous trouvez du sang sur le papier toilette après un passage aux toilettes, consultez un médecin.

Quand donner de l’Hépar à un nourrisson ?

Vous pouvez commencer par remplacer l’eau des biberons par de la Vittel ou de l’Hépar, sur avis médical si bébé a moins de six mois.

Pourquoi un bébé a du mal à expulser ses selles ?

Si votre bébé a du mal à déféquer et qu’il expulse des boulettes fermes, il est probablement constipé. La constipation et ses manifestations surviennent le plus souvent lorsque bébé commence à prendre des aliments solides. Les tout-petits sont souvent fascinés par le contenu de leur couche.